Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 mai 2007 6 19 /05 /mai /2007 05:20
En cette période d'installation du nouveau gouvernement, le libéral que je suis souhaite faire deux observations.

La première porte sur
Madame le ministre du logement et de la ville, Christine Boutin. Voici une femme dont je trouve les prises de position très contrastées :
- sur le plan de la
famille, ses convictions affichées sont très libérales, puisqu'elle défend le droit naturel, en particulier celui des plus faibles. Je pense en particulier au droit à la vie des enfants à naître et au droit des enfants nés à être élevés dans une famille stable, car fondée sur "le mariage et la complémentarité des deux figures, paternelle et maternelle"
- sur d'autres plans, ses prises de position sont très anti-libérales. C'est le cas notamment en ce qui concerne le droit au logement opposable. Ce "droit créance", non seulement n'est pas un droit naturel, mais en plus, il est contradictoire avec la
liberté des citoyens (et donc la dignité de la personne humaine), forcés de financer ce droit via les prélèvements obligatoires. Il est enfin contradictoire avec le principe de subsidiarité : une personne incapable de se loger devrait en priorité être aidée, à titre temporaire, par sa famille, ses amis, telle ou telle association locale ou nationale, et non pas par l'Etat.

La seconde porte sur mon espoir (très faible, à vrai dire) que d'ici quelques semaines, quelques mois au plus, tel ou tel ministre adresse à ses concitoyens une lettre de démission inspirée par les fameuses  "
Circulaires d'un ministère introuvable", de Frédéric Bastiat, dont je vous recommande la lecture (c'est très court, plein d'humour et très didactique).

Partager cet article

Repost0

commentaires