Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 juin 2007 4 28 /06 /juin /2007 08:08

Voici une bonne nouvelle pour les amoureux de la liberté : la création d'un Institut Libre de Formation des Maîtres. Voici l'article tel que je l'ai trouvé sur le site de la Fondation de Service Politique. La mauvaise nouvelle reste la différence de traitement entre les écoles publiques, les écoles privées sous contrat (moins de financement public) et les écoles privées hors contrat (aucun financement public). En attendant que l'Etat se désengage complètement du financement et de la gestion de l'enseignement, comme le souhaitent les libéraux, la mise en oeuvre du chèque scolaire pourrait rétablir une égalité de traitement.

22 juin Initiative
Au service des écoles indépendantes, un Institut libre de formation des maîtres (ILFM) Au service des écoles indépendantes, un Institut libre de formation des maîtres (ILFM)
Décryptage

La Fondation pour l’école
[1] ouvre en septembre prochain une école de formation des étudiants se destinant à l’enseignement dans les écoles maternelles et primaires entièrement libres : l’institut libre de formation des maîtres (ILFM).

Établissement privé d’enseignement supérieur libre, l’ILFM se donne pour but de former les maîtres des écoles maternelles et primaires, et prioritairement ceux des écoles indépendantes.

L’ILFM propose une formation donnant toute sa place à la transmission des connaissances et reposant sur des pédagogies éprouvées, sans chercher à préparer ses élèves au DPPE (diplôme professionnel de professeur des écoles) que les élèves peuvent passer par ailleurs s’ils le souhaitent. Il forme les professeurs à apprendre à leurs élèves à lire-écrire-compter, en suivant une progression rigoureuse dans l’apprentissage des connaissances et des compétences.

L’ILFM propose d’une part une formation initiale et d’autre part des sessions de formation continue.

La formation initiale est une formation en alternance sur deux ans. Lors de la deuxième année, l’élève est rémunéré par l’école ou la structure éducative qui l’emploie, tout en continuant à bénéficier de week-ends de formation ainsi que du suivi d’un tuteur. La formation initiale n’est ouverte qu’aux élèves-instituteurs ayant réussi l’examen d’entrée. Elle débouche sur un diplôme privé : le diplôme de maître d’école (DME).

La formation continue est ouverte à tous. Des stages courts peuvent être organisés sur demande. Des certificats de formation sont délivrés pour chaque module suivi dans son intégralité (ex : certificat de formation à l’enseignement en maternelle ; certificat de formation en histoire...).

La qualité des écoles dépend de l’excellence des maîtres

Ce projet d’école des maîtres est né de la conviction que la qualité d’une école dépend avant tout de l’excellence de son corps professoral. Ce dernier doit donc posséder :<
  • une solide instruction, et donc une parfaite maîtrise du contenu de l’ensemble des matières à enseigner ;
  • une conscience claire des finalités de l’éducation ;
  • un savoir-faire acquis au contact prolongé de maîtres expérimentés, loin des modes pédagogiques ;
  • une aptitude à coopérer, en vue du bien de l’enfant, avec l’ensemble des personnes concernées (les parents, premiers et principaux éducateurs de leurs enfants, le directeur et les autres professeurs).
Or les centres de formation existants, s’ils permettent d’accéder aux réseaux d’écoles publiques ou privées sous contrat, n’assurent que très approximativement cette quadruple préparation. D’où ce projet d’école des maîtres.

L’ILFM cherche à délivrer une formation fondamentale et pratique donnant aux instituteurs le sens de leur mission, la maîtrise du programme à enseigner ainsi que l’art de le transmettre. Il n’entend pas former à des pédagogies spécifiques (Montessori, Freinet, etc.) mais plutôt se situer en amont, et délivrer une formation qui promeut un enseignement explicite, structuré, progressif, soucieux d’éveiller l’intelligence et la personnalité des élèves.

Un recrutement sur examen

Les candidats doivent réussir un examen d’entrée. Les épreuves ont pour fonction de vérifier le niveau en connaissances fondamentales ainsi que la motivation des candidats.

L’examen (écrit + oral) aura lieu cette année le 2 juillet 2007. À titre exceptionnel, en cette année d’ouverture de l’ILFM, il sera également possible de passer l’examen d’entrée en septembre.




Pour en savoir plus, inscriptions et renseignements :





[1] L’obtention du statut de « fondation » étant en cours, l’ILFM est porté à l’heure actuelle par l’association de préfiguration de la Fondation pour l’école, association loi 1901 (cf. JO du 4/11/2006).

Partager cet article

Repost0

commentaires