Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 juillet 2007 7 01 /07 /juillet /2007 21:35
Aujourd'hui, une personne rencontrée chez des amis a répondu a mes questions sur son activité professionnelle. Elle travaille pour le groupe Lucien Barrière, propriétaire de casinos en France. Elle m'a appris que seules les villes d'eau, depuis Napoléon, étaient autorisées à avoir un casino, ainsi que, depuis peu, les villes de 500.000 habitants. Pourquoi celles-ci et pas d'autres ? Mystère et boulle de gomme !
En outre, les casinos doivent reverser à l'Etat (au sens large du terme : Etat central, collectivité locales, ...) entre 50% et 57% de leurs recettes brutes.
Si l'on ajoute que la Française des Jeux et le PMU bénéficient d'un monopole, on peut affirmer que l'étatisme et le fiscalisme règnent dans le secteur des jeux.
On connaît la fameuse phrase : "Le libéralisme, c'est le renard libre dans le poulailler libre". Le secteur des jeux apporte une nouvelle preuve qu'en réalité, le renard libre, c'est l'Etat : c'est lui qui possède la force armée et qui n'a de compte à rendre à personne. Les libéraux, eux, clament (hélas, dans le désert) que chaque citoyen a droit au respect de sa liberté et de sa propriété.

Partager cet article

Repost0

commentaires