Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 juin 2012 4 07 /06 /juin /2012 23:00

"Rien par force, tout par amour"

 

J'ai pris la décision de présenter ma candidature aux élections législatives de juin 2012. Cette fois-ci, ce sera dans la 8e circonscription de Seine-et-Marne, celle où j'habite, et non plus la 7e de Seine-et-Marne, où j'avais été candidat en 2007.

Je me présente avec l'investiture du PCD (Parti Chrétien Démocrate, de Christine Boutin) et le soutien du PLD (Parti Libéral Démocrate), de l'Alliance Centriste de Jean Arthuis et de l'association Alternative Libérale (auparavant parti politique).

 

Je vous présenterai sur cette page de mon blog, au fur et à mesure de la campagne, les idées que je compte défendre, fondées sur mes convictions chrétiennes, mes convictions libérales et l'enseignement social chrétien (ou Doctrine Sociale de l'Eglise).

 

Celui-ci s'appuie sur la révélation biblique, d'une part, et sur la raison humaine, d'autre part, qui s'éclairent mutuellement. C'est sur ce roc que nous pouvons bâtir une société durable : sortie de crise, revitalisation de la famille, retour au plein emploi, résorption de l'endettement public, résolution des problèmes du logement, de la santé, des retraites et de l'enseignement, recul de la pauvreté, paix sociale, etc..Toute autre doctrine n'est que du sable où rien de durable ne peut être construit ...

 

Le principe fondamental de la Doctrine Sociale de l'Eglise est le "principe personnaliste" : il invite au respect de la très haute et inviolable dignité de chaque personne humaine (de la conception à la mort naturelle), de sa vie, de sa sécurité, de sa liberté et de sa propriété.

 

L'enseignement social chrétien ne contredit pas, bien au contraire, la philosophie libérale (dont il partage les sources : révélation biblique et raison humaine), selon laquelle tout homme dispose d'un droit naturel à préserver sa vie, sa sécurité, sa propriété et sa liberté.

 

Seule la force, parfois soutenue par le mensonge, menace la vie, la sécurité, la propriété et la liberté. C'est la raison pour laquelle je fais mienne, à l'occasion de cette campagne électorale, une devise de Saint François de Sales :

 

"Rien par force, tout par amour"

 

Ozoir-la-Ferrière, le 10 mai 2012

 

Madame, Mademoiselle, Monsieur,

D’après un sondage publié le 23 mars 2012, les priorités des Français sont la lutte contre le chômage (pour 73% d’entre eux), l’éducation (56%), la santé (55%), le relèvement des salaires et du pouvoir d’achat (54%), la réduction de la dette publique (53%), la lutte contre la précarité (52%), la lutte contre la délinquance (43%). J’ai 3 questions à vous poser :

1)     Êtes-vous à peu près d’accord avec cette liste de priorités ? Pour ma part, oui, mais je trouve qu’il manque des sujets importants : retraites, logement, justice, éclatement des familles, régression des valeurs judéo-chrétiennes,…

2)     Sur tous ces problèmes, êtes-vous convaincu(e) par les solutions proposées alternativement par la droite et la gauche depuis plus de 30 ans ? Leurs résultats sont-ils à la hauteur de vos espérances ?

3)     Savez-vous qu’il existe à ces problèmes une solution simple et efficace, que nos politiciens nous cachent depuis la Libération ? Qu’elle a fait la preuve de son efficacité dans les pays l’ayant adoptée ? Qu’elle est conforme aux valeurs judéo-chrétiennes et à la raison ?

C’est cette solution que je souhaite vous faire connaître et aimer, alors qu’elle est souvent présentée de façon mensongère, qu’elle est discréditée par ceux qui veulent conserver le pouvoir à tout prix, parfois même accusée d’être responsable de tous nos maux alors qu’elle n’est pas appliquée ! Cette solution, c’est une nouvelle Libération, non plus d’une armée étrangère, mais de nos modernes idoles, la première d’entre elles étant l’État. 3 exemples :

·         Alors que celui-ci est censé protéger notre propriété, il nous pressure (prélèvements obligatoires, sous menace de prison : 44% de la richesse annuelle créée par les Français) et nous endette (27 000 euros par Français, bébés compris) !

·         Alors qu’il est censé garantir notre liberté, il ne cesse de nous imposer ceci ou de nous interdire cela, de nous ensevelir sous les lois, les règlements, les directives et autres décrets !

·         Alors qu’il est censé protéger notre vie et notre sécurité, il ne respecte pas le droit à la vie de nombreux enfants à naître (200 000 / an), et envisage de légaliser aussi le meurtre de personnes en fin de vie !

De nombreux économistes, confortés par la Doctrine Sociale de l’Église Catholique, enseignent que seul un marché libre fonctionne harmonieusement et répond efficacement aux besoins des citoyens. Au contraire, toute règlementation étatique d’un marché dérégule (c'est-à-dire dérègle) celui-ci. Exigeons la libération de tous les marchés (emploi, éducation, santé, transports, assurances sociales, etc.) et nos problèmes disparaîtront ! Pour plus d’explications, consultez mon blog : www.thierry-jallas.fr.
Outre celui du Parti Libéral Démocrate, j’ai le soutien du Parti Chrétien Démocrate de Christine Boutin, de l’Alliance Centriste de Jean Arthuis et, enfin, d’Alternative Libérale.

La France retrouvera son rang quand elle redeviendra le pays des droits de l’homme et de la liberté !

                                                                                                                                                Thierry Jallas

MES ENGAGEMENTS

 

 

Mon rôle étant prioritairement de participer à l’élaboration des lois, c’est sur des questions nationales que portent les engagements suivants. Bien sûr, je mènerai aussi des combats locaux, à votre service.

Je défendrai les droits naturels de chaque personne humaine, de sa conception à sa mort naturelle : la vie, la liberté, la propriété et la sécurité, ainsi que les droits spécifiques des enfants.

1)    Afin de revenir au plein emploi, j’entreprendrai toutes actions visant à obtenir que les candidats à l’emploi salarié puissent signer librement avec l’employeur de leur choix un contrat de travail qui convienne aux deux parties et qui exclue, s’ils en sont d’accord, toute disposition légale ou conventionnelle ne leur plaisant pas.

2)    Je ferai campagne pour l’abolition du collectivisme en France, et plus généralement pour que l’État français cesse toute ses interventions délétères dans la vie économique et sociale, notamment par le biais de monopoles comme la Sécurité Sociale, l’Éducation Nationale, la SNCF et la RATP, etc.. Ceci permettra des réductions massives des dépenses de l’État et des prélèvements obligatoires, et fera baisser l’endettement public.

3)    Je m’opposerai à la poursuite des interventions étatistes dans le secteur du logement, afin que celui-ci soit enfin régulé et puisse offrir une habitation décente à chaque famille vivant sur le sol français.

4)    Je militerai pour libérer le secteur de l’éducation, passée sous la coupe des syndicats et de l’État : pourtant, ce ne sont pas eux, mais les parents qui devraient être seuls responsables de l’éducation de leurs enfants.

5)    Je m’emploierai à faire progressivement sortir l’État du secteur de la santé, où son intervention massive (numerus clausus à l’accès aux études et, parfois à l’installation, dans le domaine de la santé, monopole de la branche maladie de la Sécurité Sociale, gestion des hôpitaux et de la formation des professionnels,…) génère pénurie (de médecins, par ex.) ou gaspillages (ex. : épisode des vaccins contre la grippe H1N1).

6)    Je m’attaquerai à toutes les mesures liberticides entraînant pénurie ou autres gênes pour les consommateurs et surcharge de travail dans certaines professions (ex : taxis, examinateurs du permis de conduire, syndicats professionnels, etc.)

7)    J’inviterai les employeurs à mettre en place dans leur entreprise le bulletin de salaire complet, pour mettre en évidence le coût exorbitant des assurances sociales monopolistiques (Sécurité Sociale).

8)    Je ferai casser le monopole de la communiste et ruineuse Sécurité Sociale en matière de retraite de base. Les Français ont le droit de choisir, chacun, le régime d’assurance vieillesse (répartition, capitalisation, par points…) et la compagnie d’assurances qui leur convient le mieux.

9)    Je m’attacherai à faire évoluer la France vers une vraie démocratie, nécessairement libérale pour permettre à chaque citoyen de gouverner sa propre vie, dans le respect de la vie, de la sécurité, de la propriété et de la liberté d’autrui. Celles-ci doivent être protégées par une nouvelle Constitution, réduisant notablement les pouvoirs du Président de la République et du Parlement pour les restituer au peuple. En outre, la proportionnelle doit permettre de représenter tous les citoyens à l’Assemblée Nationale.

10) Je chercherai à obtenir un statut pour l’embryon et le fœtus, puis à faire reconnaître le droit à la vie des enfants à naître ; je m’élèverai contre le franchissement de limites bioéthiques (manipulations génétiques, expérimentations sur cellules souches ou congélation et destruction d’embryons, …).

11) Je m’engagerai pour que soit respecté le droit naturel des enfants à grandir dans une famille unie, fondée par un homme et une femme ; je lutterai donc contre la polygamie.

12) Je me battrai pour que les personnes en fin de vie ne fassent l’objet, ni d’euthanasie, ni d’acharnement thérapeutique.

13) Je tenterai de faire accélérer la lente ouverture du marché des transports publics de voyageurs, de marchandises et de courrier.

14) Je demanderai la baisse de certaines rémunérations d’élus (parlementaires, notamment) et refuserai, à titre personnel, de percevoir celle attribuée aux députés.

 

 

873 photo 2Legislatives-2012 0349 PascaleThierry Jallas, candidat : « Ozophoricien depuis 26 ans, marié, père de 4 enfants, catholique pratiquant, je suis membre de l’Association des Économistes Catholiques, de Contribuables Associés, de Droit de Naître et de Liberté Chérie. J’ai créé une organisation syndicale professionnelle défendant le droit des salariés à contracter librement avec les employeurs. Diplômé de l’ESCP, je suis spécialisé en réduction des coûts. Permettez-moi de m’attaquer à ceux de l’État ! »


Pascale Macé, suppléante : « Mariée, mère de deux enfants, médecin, je m’intéresse aux enfants, à leurs droits à un logement décent, à l'éducation, à la santé et au respect. »

 

Pour participer au financement de ma campagne, merci d'envoyer un chèque à l'ordre d'A.-L. Jallas, mandataire financier, au16, rue Jean-Baptiste-Clément 77330 OZOIR-LA-FERRIERE.

 

8e circonscription

Partager cet article

Repost0

commentaires

Jonathan 10/05/2012 10:03


Bienvenue Thierry sur "Des chrétiens sur Over-blog" !


Nous avons besoin de chrétiens actifs pour défendre les valeurs de l'Evangile dans une France qui se déchristianise, où les familles se désintègrent, et où comme dans beaucoup de pays, les
mauvaises moeurs gagnent du terrain.


Pour ajouter une pierre à la devise de Saint François de Salles, je cite :


Zacharie 4:6   C’est ici la parole que l’Eternel adresse à Zorobabel : Ce n’est ni par la puissance ni par la force, mais c’est par mon esprit, dit l’Eternel des armées.


Bonne journée Thierry. Bien fraternellement

Thierry Jallas 10/05/2012 14:00



Merci, Jonathan, pour la cordialité de votre accueil ! Merci pour ce passage de Zacharie que je ne connaissais pas.