Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 juin 2007 7 10 /06 /juin /2007 21:09
Voici le résultat du premier tour dans la 7e circonscription de Seine-et-Marne

Nombre % Inscrits
Inscrits 88 626 100,00
Abstentions 38 743 43,72
Votants 49 883 56,28

  Nombre % Votants
Blancs ou nuls 581 1,16
Exprimés 49 302 98,84

  Nuance Voix % Exprimés
  M.  Jacques  BEUNECHE Extrême gauche 392 0,80
  M.  Julien  SANCHEZ Front national 2 628 5,33
  Mme  Emilie  THELOT Mouvement pour la France 761 1,54
  Mme  Catherine  JOUANNEAU Extrême gauche 997 2,02
  Mme  Sylvie  ANGELI UDF-Mouvement Démocrate 4 247 8,61
  Mme  Marie-Agnès  DESSERRE Divers 334 0,68
  M.  Emeric  BREHIER Socialiste 12 245 24,84
  Mme  Simone  GIAMMERTINI Extrême droite 359 0,73
  M.  Yves  ALBARELLO Union pour un Mouvement Populaire 22 880 46,41
  M.  Jean-Marc  FERRAND Communiste 2 024 4,11
  M.  Thierry  JALLAS Divers droite 160 0,32
  Mme  Cécile  GILBERT Les Verts 1 778 3,61
  Mme  Ghyslaine  THOMAS Ecologiste 497 1,01


Je remercie toutes les électrices et les électeurs qui ont voté pour moi (je les invite à m'envoyer un mél ou un message sur le présent blog, car j'aimerais les remercier personnellement). Merci à Olivier Berretta, mon suppléant, à Anthony Geoghegan, mon mandataire financier, celles et ceux qui m'ont encouragé, soutenu (financièrement ou autrement), notamment ma famille, mes proches. Je remercie aussi toutes les personnes d'Alternative Libérale qui ont travaillé d'arrache-pied pour aider leurs candidats.

Je suis un peu déçu par le score, mais pas plus que ça : j'espérais atteindre 1%, tout en pensant plus probable d'atteindre 0,50% ou guère plus.
Les difficultés principales, hormis celles citées au paragraphe suivant, ont été :
- le fait de me présenter dans une circonscription où je ne suis connu de pratiquement personne, car je n'y habite pas,
- l'absence de candidat Altenative Libérale à la présidentielle, Edouard Fillias n'ayant pu réunir les 500 parrainages exigés,
- l'absence de notoriété d'Alternative Libérale, parti ayant à peine plus d'un an d'existence,
- le fait de ne pas présenter 75 candidats, ce qui a privé AL de l'accès à la campagne officielle à la radio et à la télé..

Les deux principales causes de ce score médiocre, je les connaissais depuis longtemps :
- la perméabilité de la population française aux idées des ennemis de la liberté, alors que les Français disent aimer ladite liberté.
- la méconnaissance, par la plupart des catholiques, de la doctrine sociale de l'Eglise, et leur compréhension partiellement erronée du message évangélique.

Je ne suis pas découragé, mais au contraire plein d'espérance : la liberté triomphera, en France comme ailleurs, car l'homme est fait pour être libre. Ma foi et ma raison s'accordent pour l'affirmer.

Partager cet article

Repost 0
Published by Thierry Jallas - dans Législatives 2007
commenter cet article
8 juin 2007 5 08 /06 /juin /2007 21:44
A quelques heures du premier tour des législatives, je trouve que les habitants de la 8e circonscription de Seine-et-Marne peuvent être fiers d’eux : ils comptent parmi eux 3 candidats de Alternative Libérale, soit 5,36% des 56 candidats rattachés à ce parti !
Jean-Louis Guénégo, de Torcy, est candidat dans la 4e circonscription de Meurthe-et-Moselle.
Emmanuel Prost, de Torcy, est candidat dans la 8e circonscription de Seine-et-Marne.
Quant à moi, je suis candidat dans la 7e circonscription de Seine-et-Marne.
 
Si vous êtes (ou connaissez des) électeurs dans l’une de ces 3 circonscriptions, et, plus largement, dans une des circonscriptions ou Alternative Libérale présente un candidat, je vous invite à (faire) voter pour le candidat d’AL au premier tour, dimanche 10 juin 2007. Voici pourquoi.
 
La philosophie libérale est la seule qui soit conforme à la morale, car c’est la seule qui respecte les droits naturels de la personne humaine : liberté, droit de propriété, droit à la vie, etc…
 
Il est une autre raison qui tient au financement des partis politiques.
Nous autres, libéraux, sommes opposés au financement public des partis politiques, parce qu’il ne respecte pas la liberté (notamment le droit de propriété) des contribuables rackettés à cet effet. En attendant qu’y soit mis fin, une règle particulièrement injuste réserve l’essentiel de ces subsides aux partis au pouvoir : sur un total d’environ 73 millions d’euros annuels,
-          40 vont aux partis auxquels sont rattachés les députés et sénateurs (UMPS presque exclusivement),
-          33 vont aux partis auxquels sont rattachés les candidats aux législatives, au prorata du nombre de voix obtenues au premier tour (1,63 euro par voix, moins une décote si la parité n’est pas respectée). Il faut avoir des candidats ayant obtenu au moins 1% des suffrages exprimés dans 50 circonscriptions, pour avoir droit à ce financement.
 
L’UMPS refuse la proportionnelle même partielle, aux législatives, au motif, à notre avis fallacieux, qu’il ne faux pas revenir à la 4e République. Mais pourquoi ne pas appliquer la proportionnelle intégrale pour la répartition des subsides publics (répartition intégrale au prorata des suffrages exprimés au premier tour, par exemple) ? Parce que le système en vigueur permet aux 2 partis dominants (57,4% des suffrages exprimés au premier tour des législatives 2002) d’empocher 85 à 90% du magot !
 
Je rappelle que ces deux partis ou ceux dont ils sont issus (PS, RPR, …) ont commencé à ne pas respecter les règles de financement qu’ils avaient fixées eux-mêmes. Quand certaines tricheries ont été découvertes, ces partis se sont autoamnistiés. Ils ont continué à tricher. Certains responsables sont passés par la prison, la plupart (dont Chirac) n’ont pas été inquiétés. Avec l’argent récolté frauduleusement, ces partis ont assuré leur propagande, ce qui leur a permis de faire élire des parlementaires qui ont voté les dispositions iniques que nous connaissons. Elle est pas belle et facile, la vie ? C’est un peu comme si, dans le tour de France,
-          deux équipes avaient eu recours au dopage, pourtant interdit,
-          leurs coureurs avaient trusté les victoires,
-          ultérieurement, seules les équipes ayant remporté des victoires lors du tour précédent étaient autorisées à doper leurs coureurs !
 
Nous souhaitons donc que vous réserviez vos suffrages, au premier tour, aux 56 candidats de AL, pour faire en sorte que 50 d’entre eux au moins atteignent 1% des voix. Par avance, nous vous en remercions bien vivement.

Partager cet article

Repost 0
Published by Thierry Jallas - dans Législatives 2007
commenter cet article
8 juin 2007 5 08 /06 /juin /2007 15:03
Pour ceux qui voudraient participer au financement de ma campagne, deux possibilités se présentent, qui permettent toutes deux de bénéficier d'une réduction de 66% sur l'IRPP 2007 :
- chèque à l'ordre de M. Anthony Geoghegan, mandataire financier de Thierry Jallas, 5 rue Leconte de Lisle, 77330 OZOIR-LA-FERRIERE ;
- don en ligne ou par chèque à l'ordre de AFAL - Association de Financement d'Alternative Libérale, 94 Bld Flandrin 75116 PARIS, en précisant bien que ce don doit être affecté au financement de la campagne de Thierry Jallas (merci de m'en informer parallèlement).

Un grand merci à ceux qui ont déjà contribué à ce financement et à ceux qui le feront. Merci aussi à ceux qui me soutiennent par leurs messages d'encouragement.

Partager cet article

Repost 0
Published by Thierry Jallas - dans Législatives 2007
commenter cet article